FANDOM


Cet article a pour but de poser quelques principes simples d'ergonomie applicables au trike.


La première étape est de distinguer le travail musculaire dynamique (ex : mouvement de commande d'un volant) du travail musculaire statique (ex : supporter une charge).


- Il convient d'éviter autant que faire se peut les sollicitations statiques. Ceux-ci s'accompagnent d'une fatigue prématurée ainsi que d'une baisse de précision des mouvements.

- Eviter toute position du corps fortement fléchie ou peu naturelle. Ceci est valable aussi bien pour le dos, les genoux les chevilles ou encore les coudes.

- Les mouvements de flexion latérale du tronc ou de la tête fatiguent plus que les mouvements de flexion vers l'avant.

- Eviter le maintien des bras en extension frontale ou latérale. Les bras devront rester le long du corps et les coudes pliés à l'angle droit. Les poignets ne devront pas être "cassés" mais aller dans le prolongement de l'avant-bras. Exemple de posture correcte du poignet : le bras détendu posé sur une table.

- Les mouvements des bras devront s'effectuer dans des sens opposés ou symétriques afin d'éviter des actions musculaires du tronc qui vont de pair avec des sollicitations statiques.